Gérer efficacement sa communication de crise

Aujourd'hui la problématique de la réputation a pris des tournures que nous n'avions jusque-là jamais expérimentées. Certes il se pouvait par le passé que les médias puissent faire gonfler une affaire au sujet d'un personnalité du monde politique ou encore du show business, et cela pouvait faire un effet boule de neige et nuire durablement à une personnalité. Mais aujourd'hui plus personne n'est à l’abri de ce type de problème, du fait que chacun de nous, internautes, a la possibilité de dire ce qu'il pense ou ce qu'il sait d'une autre personne, d'une institution, ou encore d'une entreprise.

La réputation d'une entreprise

Une mauvaise expérience avec un commerce ou avec une entreprise de services, tout le monde en a déjà eu au moins une fois dans son existence. Il arrive à tout un chacun de recevoir un colis abîmé ou encore un produit qui ne fonctionne pas, tout comme on peut subir l'intervention d'une entreprise de rénovation qui fasse mal son travail. Mais il y a tout aussi bien des personnes mal intentionnées qui, par jeu ou par volonté de nuire, s'attaquent à une société. Par le biais des réseaux sociaux, cela peut prendre de l'ampleur assez vite, et il s'agit ensuite pour cette entreprise de gérer sa communication de crise de la meilleure façon, pour redorer son blason et faire face aux attaques de toutes sortes. 

Des outils et des méthodes efficaces

Fort heureusement, la gestion de la réputation d'une marque ou d'une personne est une question de travail. C'est-à-dire que si l'on s'en occupe véritablement, on peut gérer un bad buzz et se retrouver en quelque sorte blanchi une fois l'affaire terminée. Ainsi sa compétitivité, si elle a été touchée, peut renaître de façon durable. Internet et les réseaux sociaux ont permis à chacun de s'exprimer, cela n'a pas que de mauvais côtés : face à un client mécontent, par exemple, on peut en trouver deux qui sont plutôt satisfaits et ces ambassadeurs sont invités, pour contrecarrer une mauvaise presse, à dire tout le bien qu'ils pensent de la société, de ses produits ou de services, et cela a des effets positifs.