Les objets publicitaires, un choix minitueux pour un impact maximal

Véritable moyen de communication pour l’entreprise, la collectivité territoriale, le commerce de proximité, l’artisan de quartier ou encore le tissu associatif notamment, les objets publicitaires ou encore les goodies sont aujourd’hui incontournables. Certes, ils permettent de créer un sentiment d’appartenance à la société, un moyen de gratifier ses collaborateurs en fin d’année ou de prospecter de nouveaux clients lors d’un séminaire par exemple, mais ils sont surtout le biais par lequel l’image de marque est véhiculée. Parce que les objets publicitaires ne sont pas que cela, qu'ils distillent la confiance, il est essentiel de leur donner du sens afin qu’ils se muent en véritable publicité gratuite. Et, parce qu’il n’y a pas de période propice dans l’année pour l’offrir, il est dans l’intérêt de celui qui l’offre de choisir le bon objet publicitaire

L’objet publicitaire, un choix stratégique

On a tous dans nos tiroirs, nos placards, sur nos bureaux des goodies qui s’amoncèlent. Alors pour éviter que cet outil marketing ne finisse aux oubliettes, mieux vaut opter pour l’objet publicitaire qui plaira au plus grand nombre, celui qui saura marquer les esprits tout en étant durable dans le temps. Si certains ont cédés à la frénésie des “Tote Bags” – le fameux sac fourre-tout en tissus – et d’autres misent tout sur le best-seller incontestable qu’est la clé USB ou tout autre objet publicitaire 2.0, rien n’empêche d’opter pour une tout autre valeur sûre.

Et, pour y parvenir, il ne faut pas négliger sa visibilité ni sa durabilité dans le temps. Sans quoi, il devient tout bonnement désuet. Le goodies idéal est l’objet qui reste dans l’environnement de celui à qui on l’offre, qui est utile et fonctionnel à un moment de sa journée. Dans une société en perpétuelle évolution où les mentalités, les goûts, les envies et les besoins se zappent comme les émissions à la télé ; la conception de l’objet idéal se doit donc de pouvoir rester le plus longtemps possible dans un environnement et être intemporel. Sans quoi, son impact publicitaire sera moindre et le retour sur investissement fort limité. 

Attention aux faux-semblants cependant, l’ère des petits gadgets, des mugs et autres boîtes d’allumettes n’est absolument pas révolue. Même s’il faut en convenir, c’est du déjà-vu. En parallèle et contre toute attente, les cadeaux gourmands font un tabac. L’important donc est d’innover d’année en année, de se renouveler et surtout, d’opter pour un cadeau/objet publictaire original, atypique pour marquer les esprits. Quant au budget alloué, cela dépend bien évidemment du type d’établissement, de son niveau de prestation même si en général, il faut compter entre un et deux euros pour un goodies. Dans tous les cas, ces attentions offrent une visibilité non négligeable, à plus forte raison sur les réseaux sociaux.